Coup d’œil sur les principaux défauts visuels

Les troubles visuels touchent près de 70 % de la population française et 1 Français sur 2 porte des lunettes. Parmi ces troubles, on compte les défauts visuels, comme : 

  • la myopie
  • l’hypermétropie
  • l’astigmatisme
  • la presbytie

Un équipement optique permet de retrouver une bonne vue, quel que soit le défaut. 

La myopie : vision floue de loin et nette de près

La myopie est due à un allongement de l’œil. Elle touche 29 % de la population et apparaît généralement pendant l’enfance ou l’adolescence. 

Des études montrent qu’il existe une prédisposition génétique pour les enfants de parents myopes à devenir myopes. D’où la nécessité de faire dépister les enfants le plus tôt possible, d’autant que 80 % des informations liées à l’apprentissage transitent par l’œil. 

Nos modes de vie sont également à l’origine de la myopie. L’usage intensif des écrans tend à déformer le cristallin. 

L’hypermétropie : vision nette de loin mais inconfortable de près 

Elle est le contraire de la myopie : une vision nette de loin mais inconfortable de près. Elle se caractérise par un œil géométriquement trop court et touche 9 % de la population. 

De loin, la netteté de la vision est due à un effort de mise au point que produit la personne. Cet effort est beaucoup plus important de près, et c’est à ce niveau-là que la vision se trouble. Ce réflexe d’accommodation, qui permet de compenser par soi-même, peut provoquer une fatigue visuelle et des maux de tête. 

Chez les enfants, il peut conduire au strabisme. Comme pour la myopie, un dépistage précoce est vivement recommandé.

L’astigmatisme : une vision imparfaite de loin comme de près

De loin comme de près, la personne astigmate voit floue et déformée, et 15 % de la population française est touchée par ce défaut visuel. 

Une personne atteinte d’astigmatisme ne perçoit pas nettement les contrastes entre les lignes horizontales ou verticales : à une distance courte ou éloignée, les formes et les images sont étirées. 

Pour savoir si votre enfant tend vers l’astigmatisme, vous pouvez vérifiez s’il ne confond pas les chiffres et les lettres dont les formes sont proches : le « H » avec le « M », le « O » avec le « Q » ou le « G », le « 8 » avec le « 0 ».

La presbytie, une évolution naturelle de la vue

Elle concerne toutes les personnes à partir de 45 ans. Elle est consécutive au vieillissement naturel des yeux.

Comme les 20 millions de Français déjà presbytes, votre difficulté à voir de près résulte d’une perte de souplesse de votre cristallin qui se bombe insuffisamment et accommode difficilement, comme l’autofocus d’un appareil photo qui n’assurerait plus la mise au point. Il en résulte une difficulté croissante à voir de près.

Bon à savoir ! La presbytie n’est pas une maladie ! Il s’agit simplement d’une évolution naturelle de la vue.

Plusieurs solutions existent, votre Opticien Mobile saura vous conseiller celle qui sera la plus adaptée en fonction de vos besoins.

Partager :

Découvrez aussi :

10 conseils pour prendre soin de ses lunettes

Lire cet article

Nos conseils pour bien choisir votre monture

Lire cet article

À partir de quel âge peut-on avoir des problèmes de vue ?

Lire cet article

Comment savoir si un bébé a des problèmes de vue ?

Lire cet article

Quels risques avec une vision non traitée ?

Lire cet article

Découvrir Les Opticiens Mobiles

Nos opticiens, diplômés d'Etat et spécialisés en mobilité, sont formés pour intervenir sur les lieux de vie (domicile, EHPAD, maisons de retraite) ou de travail.

Chez Les Opticiens Mobiles, c'est l'opticien qui vient à vous !

Où que vous habitiez, nous nous déplaçons chez vous, ou chez l'un de vos proches, afin de prendre soin de votre santé visuelle et de celle de votre entourage.

Notre professionnalisme, notre bienveillance et notre empathie nous a permis d'obtenir la certification NF "Service aux personnes à domicile" délivrée par l'AFNOR.

Opticien à domicile, comment ça marche ?