Comment prévenir la myopie chez l’enfant ?

Si les pathologies oculaires apparaissent souvent avec l’âge, les troubles visuels comme la myopie peuvent survenir à tout moment et cela dès l’enfance (parfois même chez les nourrissons). Aujourd’hui, nous vous expliquons comment réagir face à l’apparition de la myopie chez les enfants.

Myopie chez l'enfant

Qu’est-ce que la myopie ? 

La myopie est le défaut visuel le plus fréquent parmi la population. Selon l’étude Ipsos “Les Français et la myopie” d’avril 2022, elle touche 43 % des Français âgés de 18 ans et plus. Elle se caractérise par une vision floue de loin (sans altération de la vision de près), due à un allongement de l’œil. Lorsque la distance entre l’avant de l’œil et la rétine (située au fond) est trop grande, l’image n’est plus projetée sur celle-ci, mais un peu en avant. Cela crée donc une image floue. De manière imagée, un œil myope prend une forme de ballon de rugby alors qu’un œil “sain” conserve une forme de ballon de football. 

A partir de quel âge apparaît la myopie ?

La myopie est de plus en plus fréquente chez les enfants. Selon une étude menée par le CHU de Poitiers en 2016, la myopie concernerait 20,48 % des enfants de moins de 18 ans. Généralement, elle est diagnostiquée pour la première fois entre 6 et 12 ans, mais elle peut également se développer plus tard, à l’adolescence ou à l’âge adulte. Dans la plupart des cas, son apparition est progressive. Comme chez l’adulte, elles se caractérisent par des difficultés à voir de loin, à lire ou à écrire, parfois accompagnés de maux de tête ou de fatigue visuelle.

Les 5 symptômes qui montrent qu’un enfant est myope : 

  • – Loucher de manière persistante.
  • – Avoir besoin de regarder la télévision de près ou de s’asseoir à l’avant de la classe.
  • – Cligner excessivement des yeux.
  • – Se frotter fréquemment les yeux.

La myopie est causée par une combinaison de facteurs génétiques (si un parent est myope, l’enfant a un risque plus élevé de développer cette condition) et environnementaux (le mode de vie, notamment la surexposition aux écrans et la sédentarité). Chez l’enfant, il n’existe pas de traitement curatif contre la myopie. Elle ne peut être traitée qu’avec une paire de lunettes ou des lentilles de contact qui corrigent la vision en déviant la lumière pour qu’elle se concentre correctement sur la rétine. Les adultes peuvent également avoir recours, une fois que la myopie s’est stabilisée, à une opération chirurgicale (chirurgie réfractive au laser, chirurgie réfractive à incision, chirurgie de l’implant de lentille…). 

Cinq mesures de prévention de la myopie chez l’enfant

Si le facteur héréditaire est une cause de la myopie, il n’est pas le seul. À peine 32% des Français savent en effet que l’apparition de ce défaut visuel chez l’enfant n’est pas automatique, dès lors qu’un parent est myope*. Il existe des comportements pour prévenir ou freiner sa progression chez l’enfant (et l’adulte). Pour cela, voici quelques mesures à prendre :

  • S’exposer davantage à la lumière naturelle : la lumière naturelle stimule la production de dopamine, une hormone qui aide à limiter la croissance de l’œil. Les enfants devraient passer au moins deux heures par jour à l’extérieur, équipés si besoin, de lunettes de soleil. Au-delà de lutter contre la myopie, l’exposition à la lumière naturelle a de nombreux avantages pour les enfants
  • Faire des pauses régulières : lorsque les enfants travaillent de près (en lisant, en écrivant, en dessinant, en faisant leurs devoirs) ils devraient faire des pauses régulières pour regarder au loin. La règle des 20-20-20 recommande de regarder à plus de 20 mètres pendant 20 secondes toutes les 20 minutes.
  • Limiter le temps d’écran : la lumière bleue émise par les écrans est mauvaise pour vos yeux. Les enfants devraient limiter leur temps d’écran à deux heures par jour.
  • Encourager les activités physiques : le sport, c’est bon pour votre vue ! C’est d’autant plus vrai chez les enfants, chez qui les activités physiques aident à limiter la croissance de l’œil. 
  • Avoir une alimentation équilibrée : manger équilibré, ni trop gras, ni trop salé et consommer des fruits et légumes, aident à maintenir une bonne santé oculaire.

En plus d’adopter ces petits gestes (et parfois quelques autres), il est primordial que les enfants passent un examen de la vue chez un ophtalmologue ou un orthoptiste au moins une fois par an, afin qu’ils reçoivent un traitement adapté lors des premiers signes d’apparition de la myopie.


 *Baromètre de la myopie en France Edition 2, réalisé par Ipsos pour l’Institut d’éducation médicale et de prévention IEMP.

Partager :

Découvrez aussi :

10 bonnes raisons de faire appel à un opticien à domicile en 2024

Lire cet article

Pourquoi je ne supporte pas mes nouvelles lunettes ?

Lire cet article

Bien vieillir à domicile : Prévenir les chutes de la vie quotidienne en 10 points

Lire cet article

Comment préserver sa santé visuelle ? 12 conseils simples à adopter

Lire cet article

Le sport et l’activité physique sont bons pour vos yeux

Lire cet article

Découvrir Les Opticiens Mobiles

Nos opticiens, diplômés d'Etat et spécialisés en mobilité, sont formés pour intervenir sur les lieux de vie (domicile, EHPAD, maisons de retraite) ou de travail.

Chez Les Opticiens Mobiles, c'est l'opticien qui vient à vous !

Où que vous habitiez, nous nous déplaçons chez vous, ou chez l'un de vos proches, afin de prendre soin de votre santé visuelle et de celle de votre entourage.

Notre professionnalisme, notre bienveillance et notre empathie nous a permis d'obtenir la certification NF "Service aux personnes à domicile" délivrée par l'AFNOR.

Opticien à domicile, comment ça marche ?

Prenez rendez-vous !