La presbytie : premier signe de vieillissement

La sénescence (processus physique de vieillissement des cellules) commence dès 20 ans, et la vue et l’audition sont les deux premiers sens touchés. La presbytie, qui apparaît après 40 ans, est le premier de ces signes de vieillesse. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est ce défaut visuel et comment ralentir sa prévalence.

La presbytie est le premier signe de vieillissement

La presbytie : définition, causes et traitements

La presbytie n’est pas une maladie, il s’agit simplement d’une évolution naturelle de l’œil. Avec l’âge, le cristallin perd de sa souplesse. Cette lentille convexe située à l’intérieur de l’œil, juste derrière l’iris (membrane qui donne la couleur de l’œil), permet à la lumière de se concentrer sur la rétine (au fond de l’œil). En se rigidifiant, le cristallin perd de sa fonction accommodative : un peu comme l’autofocus d’un appareil photo, il ne parvient plus à faire la “mise au point”. Ainsi, les éléments proches apparaissent flous et la vision de près s’amenuise. 

La presbytie peut se conjuguer avec d’autres défauts visuels, tels que la myopie et l’hypermétropie, même si elle se manifeste de manière différente dans ces deux cas. La myopie permet en effet de compenser les effets de la presbytie (chez les myopes, les images se forment en avant de la rétine, ce qui permet de corriger les effets de courbures du cristallin rigide). A l’inverse, les hypermétropes sont plus précocement et plus durement touchés par la presbytie.

Pour soigner la presbytie, la solution la plus courante est le port de lunettes correctrices. Si la personne souffre d’autres troubles de la vue (hypermétropie, astigmatisme ou myopie), le choix de verres progressifs est souvent conseillé, afin de permettre de voir de loin (haut du verre) et de corriger les effets de la presbytie (bas du verre) avec la même paire de lunettes. 

Également, la presbytie peut être corrigée par la chirurgie réfractive : chirurgie laser (remodelage de la cornée par laser afin de compenser la rigidification du cristallin) ou chirurgie du cristallin (remplacement du cristallin par un implant multifocal). 

Les premiers signes d’alertes de la presbytie

Au cours de sa vie, tout le monde sera touché par la presbytie. Mais celle-ci arrivera plus ou moins tard, selon l’hérédité ou le mode de vie. Les premiers symptômes deviennent généralement visibles à partir de 40 ans et augmentent avec les années. Néanmoins, il est possible de les retarder en adoptant quelques gestes préventifs comme, par exemple, limiter le temps d’exposition aux écrans ou aux rayons UV. 

Au niveau des symptômes, la presbytie se traduit par une difficulté à voir de près, notamment lors de la lecture ou lorsqu’on regarde un écran. De plus, elle peut induire des maux de têtes et une forte fatigue oculaire, à cause des difficultés d’accommodation du cristallin. 

La presbytie est décelée par un test de réfraction. Cet examen ophtalmologique consiste à interposer des verres de puissance différente devant l’œil et de demander au patient de lire un texte de près, afin d’évaluer la force de sa presbytie. Pour cette raison, il est recommandé de consulter un médecin ophtalmologiste tous les 2 ans à partir de 40 ans (18 mois en cas de signes avant-coureurs de presbytie). 

Pour conclure, notez que si la presbytie apparaît généralement entre 40 et 45 ans, elle va évoluer pendant 10 ou 15 ans, jusqu’à la soixantaine. Néanmoins, il est essentiel de continuer d’aller chez l’ophtalmologiste tous les deux ans, même une fois que la presbytie est décelée et corrigée, car ce défaut visuel n’est pas le seul signe de vieillissement de nos yeux. Passé 60 ans, le risque de développer une pathologie oculaire ou une vue défaillante sont ainsi très importants.

Partager :

Découvrez aussi :

Démence et troubles cognitifs : la vue, un facteur insoupçonné ?

Lire cet article

Santé visuelle : L'opticien à domicile, un réconfort et un allié pour les aidants

Lire cet article

Dysphagie, anorexie et boulimie impactent la santé visuelle (cataracte, rétinopathie diabétique)

Lire cet article

10 bonnes raisons de faire appel à un opticien à domicile en 2024

Lire cet article

Pourquoi je ne supporte pas mes nouvelles lunettes ?

Lire cet article

Découvrir Les Opticiens Mobiles

Nos opticiens, diplômés d'Etat et spécialisés en mobilité, sont formés pour intervenir sur les lieux de vie (domicile, EHPAD, maisons de retraite) ou de travail.

Chez Les Opticiens Mobiles, c'est l'opticien qui vient à vous !

Où que vous habitiez, nous nous déplaçons chez vous, ou chez l'un de vos proches, afin de prendre soin de votre santé visuelle et de celle de votre entourage.

Notre professionnalisme, notre bienveillance et notre empathie nous a permis d'obtenir la certification NF "Service aux personnes à domicile" délivrée par l'AFNOR.

Opticien à domicile, comment ça marche ?

Prenez rendez-vous !