Vieillir à domicile coûte de plus en plus cher en France

Il y a deux ans, nous vous parlions sur notre blog du coût du bien vieillir à l’occasion de la première édition du baromètre “Combien ça coûte d’être vieux en France”. La Silver Alliance et Retraite.com viennent de publier la 3ème édition de cette étude. Celle-ci nous révèle que cela coûte de plus en plus cher, malgré les aides misent en place par le gouvernement.

Couple de seniors impacté par l'augmentation du coût du bien vieillir à domicile

+10,6% : c’est la hausse du coût du bien vieillir à domicile depuis le 1er janvier 2020. 

L’inflation, accentuée par les effets de la pandémie et de la guerre en Ukraine, touche toutes les sphères de l’économie et de la société. Les tarifs de l’énergie et des matières premières augmentent et, avec eux, les prix des produits et services pour bien vieillir à domicile. La 3ᵉ édition du baromètre “Combien ça coûte d’être vieux ?” nous révèle que le coût de la vie des retraités a subi une forte inflation (+6,8% par rapport à l’année dernière, 10,6% depuis le 1er janvier 2020). 

Mais cette moyenne cache une réalité plus disparate selon l’âge : 

  • Un retraité de 65 ans dépense désormais 646 € par mois pour bien vieillir à domicile, soit une augmentation de 10,8% par rapport à 2021.
  • Un retraité de 75 ans dépense 827 € par mois pour rester vivre chez lui, soit une hausse de 10,5% en 2022. 
  • Un retraité de 85 ans dépense 2020 € par mois pour bien vieillir à domicile, ce qui représente une progression limitée des dépenses sur l’année de 4% (cette tranche d’âge est la moins impactée par l’inflation).

Les transports, les services à domicile et la santé sont les postes de dépenses les plus impactés par l’inflation

Le poste de dépense qui a subi la plus forte augmentation est celui des transports : +24%. Cela s’explique par la hausse du prix de l’essence à la pompe. Les personnes les plus impactées par cette augmentation sont les seniors de 65 à 75 ans (les plus âgés sont moins mobiles, et pour la plupart, ne se déplacent plus, ou très peu). C’est d’ailleurs ce qui explique que cette tranche d’âge soit celle pour qui le coût de la vie a le plus augmenté. 

Ensuite, viennent les dépenses de santé. Les coûts des mutuelles ont augmenté de 5%. La hausse des matières premières a également induit une hausse des prix de certains matériels médicaux ou paramédicaux indispensables pour bien vieillir à domicile (cannes, fauteuils, lits médicalisés…). 

Le service à la personne (notamment les aides à domicile pour le ménage, la toilette, l’aide de jour) ou la livraison de repas, coûtent aussi plus chers, impactant le coût de la vie des plus âgés. 

En revanche, les dépenses inhérentes à certains produits et services restent stables. C’est le cas des prothèses auditives, des abonnements de vidéosurveillance ou de téléphonie ainsi que les aménagements de salles de bains, dont les prix n’ont pas augmenté en 2022. 

Cartographie des postes de dépenses étudiés par tranche d'âge.

Dans ce contexte inflationniste, les aides de l’État sont essentielles pour accompagner le bien vieillir à domicile

Sur l’énergie, l’État a mis en place un bouclier tarifaire pour soutenir les Français. De telles mesures sont indispensables pour permettre la continuité d’accès aux produits et services utiles au bien vieillir à domicile. D’ailleurs, les pouvoirs publics se sont déjà emparés du sujet, comme le souligne Benjamin Zimmer, directeur de la Silver Alliance : « La couverture unique de notre système de santé permet aux plus fragiles d’être majoritairement pris en charge par la Sécurité Sociale pour des besoins de grande dépendance ».

De plus, la réforme 100 % Santé, mise en place depuis deux ans, a permis d’améliorer l’accès aux soins, notamment pour des prestations dont le reste à charge était élevé : dentaires, optiques et auditives. La revalorisation du minimum vieillesse et des retraites vont également dans le sens d’une meilleure prise en compte de l’augmentation du coût de la vie pour les seniors.

Partager :

Découvrez aussi :

Comment choisir un monte-escaliers ?

Lire cet article

Lettre Ouverte - Covid-19 : La Silver Alliance, plus que jamais prend tout son sens

Lire cet article

Nutrisens, l’innovation au service de la nutrition

Lire cet article

Découvrir Les Opticiens Mobiles

Nos opticiens, diplômés d'Etat et spécialisés en mobilité, sont formés pour intervenir sur les lieux de vie (domicile, EHPAD, maisons de retraite) ou de travail.

Chez Les Opticiens Mobiles, c'est l'opticien qui vient à vous !

Où que vous habitiez, nous nous déplaçons chez vous, ou chez l'un de vos proches, afin de prendre soin de votre santé visuelle et de celle de votre entourage.

Notre professionnalisme, notre bienveillance et notre empathie nous a permis d'obtenir la certification NF "Service aux personnes à domicile" délivrée par l'AFNOR.

Opticien à domicile, comment ça marche ?