Tout savoir sur le remboursement de vos lunettes (par la Sécurité sociale et les mutuelles)

Comprendre le remboursement auquel vous pouvez prétendre pour votre équipement optique (montures, verres et lentilles) n’est pas chose aisée. Dans cet article, nous dressons un tutoriel pour mieux comprendre le montant de prise en charge de votre paire de lunettes.

Lunettes de vue dans un étui "Les Opticiens Mobiles" avec sa chamoisine.

A quelle hauteur sont remboursés les verres et les montures ?

Avant toute chose, les lunettes de vue sont remboursées sous condition de prescription médicale. Il est néanmoins difficile d’apporter une réponse unique à cette question  car cela dépend de plusieurs paramètres : votre âge, votre correction et votre contrat de complémentaire santé (ou mutuelles). 

En effet, les remboursements de lunettes sont constitués de deux parties :

La part remboursée par l’assurance maladie (ou Sécurité sociale) : 

L’optique fait partie, avec le dentaire, des produits les moins bien remboursés par la Sécurité sociale. Celle-ci rembourse 60% d’un barème qu’elle a elle-même fixé. Celui-ci varie selon l’âge du bénéficiaire et le degré de correction . 

La part remboursée par la mutuelle (ou complémentaire santé) :

Le reste est pris en charge en totalité ou en partie, par la complémentaire santé et dépend de votre couverture . La réponse à la question “à quelle hauteur sont remboursées les lunettes ?” dépend de chaque  situation individuelle. Sur son devis, l’opticien vous fera apparaître ce montant (s’il y a lieu) après avoir interrogé votre mutuelle.

Toutefois, sachez que dans le cadre d’un contrat “responsable et solidaire” (plus de 90% des contrats) , il existe des plafonds de remboursements afin de limiter les abus et les dépenses de santé, ainsi que des montants planchers pour garantir un maximum de prise en charge. Par exemple, le montant de remboursement maximum pour une monture est de 100€ pour tous les contrats responsables quelle que soit la mutuelle depuis le 1er janvier 2020. De plus, la prise en charge du remboursement est limitée à un équipement tous les 2 ans sauf exception notamment pour les enfants de moins de 16 ans.

Opticienne introduisant la carte vitale d'une client dans son lecteur

Le 100% Santé en optique

A de multiples reprises, les pouvoirs publics ont régulé ce marché : pour encadrer les marges des fabricants et ainsi limiter les dépenses de la Sécurité sociale, mais aussi pour permettre aux plus modestes d’avoir accès aux soins optiques. Constatant que 17% des Français aux revenus les plus faibles avaient renoncé à porter des lunettes pour des raisons financières (selon le ministère des Solidarités et de la Santé), l’Etat a appliqué le “reste à charge zéro” à l’optique avec l’offre 100% Santé, mise en place depuis le 1er janvier 2020. 

Il existe donc deux “classes” d’équipements optiques : 

  • le “panier A” (offre 100% Santé) : intégralement remboursé par l’assurance maladie et les complémentaires santé (à noter que s’il ne s’agit pas d’un contrat “responsable et solidaire” il peut y avoir un reste à charge pour le bénéficiaire) ;
  • le panier B, ou “panier libre”, pour lequel il peut rester une partie à la charge du bénéficiaire après remboursement de la mutuelle. 

Dans le devis normalisé qu’il remet à son client, l’opticien a l’obligation de faire apparaître ces deux classes afin de laisser le choix entre un “panier A” et un “panier libre”. 

Cette offre “100% Santés’adresse à tout le monde, que vous disposiez d’une complémentaire santé ou que vous soyez couvert par la CSS, complémentaire santé responsable (ex CMU-C), et porte sur une offre limitée de montures et de verres  (Découvrez combien de montures sont éligibles à la réforme 100% Santé).

Le barème de remboursement des lunettes par la Sécurité sociale 

Comme évoqué précédemment, l’assurance maladie rembourse 60% d’un barème qui lui est propre, la base de remboursement (BR), et non 60% du prix total de la monture ou des verres. 

Ce barème dépend de la classe des équipements optiques concernés (A ou B), ainsi que l’âge et la correction du patient. 

Pour la monture, la Sécurité Sociale rembourse 60% d’un tarif fixé à 9€ pour le panier A, et 0,05€ pour le panier B. 

Concernant les verres, l’Assurance maladie rembourse 60% sur la base de tarifs variables selon l’âge (barème différent pour les mineurs et les adultes) le degré de correction et le type de verres (unifocaux ou progressifs).

Dépenses et prix moyens constatés

Selon le dernier Baromètre de l’UNICAM repris par l’observatoire de l’optique 2022 du magazine Bien Vu, sur une dépense moyenne en optique de 428 € en 2021 (monture et verres tous paniers confondus) , 2 € sont pris en charge par la Sécurité Sociale, 282 € sont remboursés par la mutuelle laissant un reste à charge moyen de 144€ pour le porteur de lunettes.  

Evolution des dépenses moyennes en optique entre 2019 et 2021.

Comme vous pouvez le constater, le choix d’une complémentaire santé est important pour les porteurs de lunettes, tant la Sécurité sociale prend peu en charge le remboursement de celles-ci. 

Il existe plusieurs complémentaires santé sur le marché et une multitude de contrats possible. Pour choisir le contrat adapté à ses besoins, il est parfois préférable de faire appel aux conseils de professionnels. 

Les lentilles de contact sont-elles remboursées ? 

Le remboursement des lentilles de contact par la Sécurité sociale est calculé de la même manière : l’assurance maladie rembourse à hauteur de 60% d’un tarif fixé à 39,48€ par œil, soit 23,69€ remboursés. 

Ce forfait est annuel, de date à date, et reste fixe peu importe si les lentilles sont réutilisables ou non, journalières ou hebdomadaires.

De plus, précisons que les lentilles ne sont remboursées qu’en cas de prescriptions bien précises : 

  • astigmatisme irrégulier
  • myopie égale ou supérieure à 8 dioptries
  • strabisme accomodatif
  • aphakie
  • anisométropie à 3 dioptries non corrigeables par des lunettes
  • kératocône

Enfin, pour conclure, rappelons que la prise en charge de votre équipement optique ne sera possible que si vous possédez une ordonnance. Les frais de consultation d’un médecin ophtalmologiste sont, eux, remboursés à 100% par l’Assurance Maladie dans le cas d’un médecin conventionné secteur 1. 

Vous avez des questions sur votre parcours de soin et le remboursement optique ? Consultez notre FAQ.

Partager :

Découvrez aussi :

10 bonnes raisons de faire appel à un opticien à domicile en 2024

Lire cet article

Pourquoi je ne supporte pas mes nouvelles lunettes ?

Lire cet article

Bien vieillir à domicile : Prévenir les chutes de la vie quotidienne en 10 points

Lire cet article

Comment prévenir la myopie chez l’enfant ?

Lire cet article

Comment préserver sa santé visuelle ? 12 conseils simples à adopter

Lire cet article

Découvrir Les Opticiens Mobiles

Nos opticiens, diplômés d'Etat et spécialisés en mobilité, sont formés pour intervenir sur les lieux de vie (domicile, EHPAD, maisons de retraite) ou de travail.

Chez Les Opticiens Mobiles, c'est l'opticien qui vient à vous !

Où que vous habitiez, nous nous déplaçons chez vous, ou chez l'un de vos proches, afin de prendre soin de votre santé visuelle et de celle de votre entourage.

Notre professionnalisme, notre bienveillance et notre empathie nous a permis d'obtenir la certification NF "Service aux personnes à domicile" délivrée par l'AFNOR.

Opticien à domicile, comment ça marche ?

Prenez rendez-vous !